Pas seulement la culture : la technologie et la science contre la violence envers les femmes

Gianluca Riccio

société

La science et la technologie s’associent à la culture dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes, offrant des solutions et de l’espoir.

Imaginez un monde où la violence contre les femmes n’est plus qu’un lointain souvenir, un triste chapitre du passé. C’est l’objectif d’un changement culturel fondamental qui doit commencer dans les salles de classe et dans les familles. Grâce à l’éducation à l’affection et au respect mutuel, nous pouvons construire une société plus sûre et plus solidaire, où chaque femme est protégée et respectée. Entre-temps, la technologie, la recherche scientifique et médicale peuvent également jouer leur rôle.

La violence contre les femmes : un problème mondial

Selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 1 femme sur 3 (environ 35 %) dans le monde a subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part d'un partenaire intime ou des violences sexuelles de la part d'une personne autre que le partenaire. Ce sont des chiffres incroyables, intolérables. Durant la pandémie de COVID-19, de nombreux pays ont même signalé une augmentation des appels aux centres anti-violence. avec une augmentation de 30% dans certains pays.

Encore: un rapport d'ONU Femmes il a révélé que 73 % des femmes ont été victimes de violence en ligne, une nouvelle frontière de la violence contre les femmes qui nécessite des solutions technologiques innovantes. Des initiatives telles que la création de plateformes en ligne sécurisées et la formation des forces de l’ordre à la gestion de la violence numérique constituent des étapes cruciales dans cette direction.

Et il ne s’agit pas seulement de dommages humains et moraux : la violence contre les femmes est un frein au progrès et au bien-être de la planète entière. La Banque mondiale estime que la violence contre les femmes coûte environ 1,5% du PIB mondial, d’énormes dégâts économiques en plus de l’impact humain. Cette statistique met en évidence l’urgence de s’attaquer au problème non seulement en tant que question de droits de l’homme, mais également en tant que priorité économique et sociale.

Violence contre les femmes

Le rôle de la technologie et de la recherche médicale

Les innovations technologiques ouvrent de nouvelles frontières contre la violence à l'égard des femmes. Intelligence Artificielle (IA) il est déjà utilisé pour analyser les comportements et prévenir d’éventuels actes de violence. Application d'urgence comme, comment "Himmat" de la police de Delhi et des appareils tels que la couverture Urgence sécurisée ils offrent aux femmes un moyen immédiat et discret de demander de l'aide dans des situations dangereuses.

Dans le domaine médical, la télémédecine est devenue un outil fondamental pour offrir un soutien psychologique et des conseils aux victimes de violences, en surmontant les barrières géographiques et sociales. Un projet réalisé en Australie a montré que la télémédecine peut réduire de 30 % les taux de dépression chez les survivants de violence domestique.

Éducation et culture : changer les mentalités

Maîtriser la violence sulle donne

L'éducation et la culture jouent un rôle crucial dans la prévention de la violence à l'égard des femmes. Programmes scolaires qui promeuvent l’égalité des sexes et l’éducation affective, tels que ceux mis en œuvre en Suède, sont fondamentaux pour changer les mentalités et prévenir la violence à la racine. Le modèle suédois repose sur quelques principes fondamentaux :

  • Éducation intégrée: L'éducation à l'affectivité et à l'égalité des sexes est intégrée dans le programme scolaire dès l'école primaire. Cette approche garantit que les concepts de respect et d’égalité sont enseignés dès le plus jeune âge.
  • Discussion ouverte et inclusive: Les écoles suédoises promeuvent un environnement dans lequel les élèves, hommes et femmes, peuvent discuter ouvertement de sujets liés au genre, au consentement et aux relations interpersonnelles. Cela contribue à dissiper les mythes et les préjugés et favorise une meilleure compréhension et un meilleur respect mutuel.
  • Rôle des enseignants: Les enseignants suédois reçoivent une formation spécifique pour aborder ces sujets de manière sensible et informée. Ils sont encouragés à utiliser des méthodes pédagogiques incluant le dialogue, le travail de groupe et les activités interactives.
  • La participation des parents: Le système éducatif suédois implique activement les parents dans l'éducation émotionnelle, en offrant des ressources et un soutien pour discuter de ces sujets même à la maison.
  • Résultats positifs: L'approche suédoise a donné des résultats positifs en réduisant les attitudes de tolérance à l'égard de la violence à l'égard des femmes et en sensibilisant davantage les jeunes aux droits et au respect dans les relations.

L'éducation suédoise sur l'affectivité et l'égalité des sexes est un exemple à suivre pour les autres pays qui visent à réduire la violence à l'égard des femmes et à construire une société plus égalitaire et plus respectueuse.

Violence contre les femmes : perspectives d'avenir

Lutter contre la violence à l’égard des femmes nécessite un engagement collectif et la combinaison d’innovations technologiques, de recherche médicale, d’éducation et de changement culturel. Investir dans ces domaines est essentiel pour construire une société où la violence contre les femmes appartient au passé.

Sources et informations

Pour rendre compte des recherches, découvertes et inventions, contactez la rédaction !

Futur proche et faits quotidiens

Alberto Robiati et Gianluca Riccio guident les lecteurs à travers des scénarios du futur : les opportunités, les risques et les possibilités dont nous disposons pour créer un avenir possible.