MindPortal : communiquez avec l'IA en utilisant uniquement vos pensées

Gianluca Riccio

Technologie

MindPortal révèle une interface optique cerveau-ordinateur non invasive, pour des communications directes entre la pensée humaine et l'IA comme ChatGPT

Nous vivons une époque où les frontières entre (ancienne) science-fiction et (nouvelle) technologie sont de plus en plus floues. MindPortal Inc., une startup du secteur des neurotechnologies, a annoncé le développement d'une interface optique cerveau-ordinateur non invasive. Pourquoi est-ce? Communiquer avec l’intelligence artificielle par la pensée. Boom. Respirons, j'ai peut-être été trop bref.

Pensée IA
Une reconstruction d'une interface cerveau-ordinateur qui ne nécessite pas d'implants cérébraux.

Développement de la technologie BCI : une pensée « informatisée »

L'interface MindPortal est le dernier ajout à une série de développements dans le domaine de la BCI (Brain-Computer Interface). Ces appareils sont basés sur l'analyse des signaux cérébraux, convertissant l'activité électrophysiologique du cerveau en commandes pour contrôler des appareils externes.

Ce sont des technologies (c'est ce que dit principalement le PDG de MindPortal lui-même, Ekram Alam) qui ont un potentiel révolutionnaire, notamment pour les personnes handicapées. Ils permettent ce que j’appelle «télépathie électronique», car il offre de nouvelles façons d’interagir avec le monde à travers la pensée. MindPortal, dans ce cas, développe un dispositif BCI particulièrement intéressant car non invasif. Ça veut dire quoi?

L'IA avec la pensée
Un rendu du périphérique BCI annoncé par MindPortal.

Différences entre les BCI invasives et non invasives

Les BCI peuvent être divisés en deux catégories principales : envahissant e non invasif. Les premiers, comme celui du projet Neuralink d'Elon Musk, nécessitent une intervention chirurgicale pour installer des électrodes dans le cerveau.

Les seconds, non invasifs (c'est le cas de celui proposé par MindPortal) utilisent des capteurs externes pour surveiller l'activité cérébrale, les rendant plus accessibles et moins risqués. Si l’on ajoute qu’un système d’apprentissage automatique nous permet de décoder des phrases complètes plutôt que des mots simples, vous pouvez imaginer comment de nouvelles voies s’ouvrent pour des applications pratiques et interactives non seulement dans le domaine médical, mais aussi dans d’autres secteurs. Secteurs rentables.

Le marché du BCI et les perspectives d’avenir

Le marché des BCI est encore embryonnaire : ce sont des technologies extrêmement « radicales ». En 2023, elle est évaluée à 2 milliards de dollars, et d’ici 2030 elle triplera pour atteindre 6,2 milliards. Soyons clairs, l’ensemble du marché de l’intelligence artificielle représentera 500 milliards de dollars.

Ne vous laissez pas tromper par ce chiffre qui semble « faible » : l'intérêt sera très grand, les maladies neurodégénératives seront combattues avec beaucoup de détermination grâce à ces dispositifs. Toutes les autres demandes civiles interviendront au cours de la décennie 2030-2040.

Comment fonctionne la communication de MindPortal entre la pensée et l'intelligence artificielle ?

La technologie de MindPortal, comme mentionné, est une interface cerveau-ordinateur (BCI) non invasive qui utilise des capteurs optiques pour connecter le cerveau humain à l'intelligence artificielle, comme ChatGPT d'OpenAI. Voici une description générale du fonctionnement de cette technologie :

BCI pensait
  1. Détection de l'activité cérébrale: Le BCI de MindPortal utilise des capteurs optiques pour détecter l'activité cérébrale. Ces capteurs peuvent fonctionner en détectant les changements dans le flux sanguin ou l’activité métabolique dans le cerveau, généralement associés à des pensées ou des commandes spécifiques. Cette approche est similaire à la technologie fNIRS (spectroscopie fonctionnelle proche infrarouge), qui mesure les changements dans la concentration d’oxygène dans le sang pour « déduire » l’activité cérébrale.
  2. Décoder les signaux cérébraux: Une fois les signaux cérébraux détectés, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique entrent en jeu. À l’aide d’algorithmes avancés, BCI interprète ces signaux et convertit les pensées en commandes ou demandes spécifiques. Le BCI de MindPortal est particulièrement avancé en matière de décodage, étant capable d'interpréter des phrases complètes plutôt que des mots simples, une capacité qui nécessite un traitement sophistiqué et des algorithmes complexes.
  3. Interaction avec l'IA et les applications externes: Une fois la pensée décodée en commandes, celles-ci peuvent être utilisées pour interagir avec des systèmes basés sur l'IA, tels que ChatGPT. Cela signifie qu'un utilisateur pourrait, théoriquement, formuler une question ou une commande dans ses pensées, qui serait ensuite communiquée et traitée par ChatGPT.
  4. Commentaires et candidatures: Dans la dernière étape, le BCI reçoit les commentaires du système d'IA et les transmet à l'utilisateur sous une forme quelconque, complétant ainsi un cycle de communication bidirectionnel.

Pour d'autres détails techniques, nous attendrons les publications spécifiques de MindPortal.

Que pourrait-on faire avec une telle interface

La technologie non invasive d’interface cerveau-ordinateur (BCI), telle que celle développée par MindPortal qui se concentre sur le transfert des pensées en actions numériques, pourrait trouver de nombreuses applications.

Voici quelques exemples de la manière dont le pouvoir de la pensée pourrait être exploité grâce à cette technologie :

BCI
  1. Soins de santé et réadaptation: Ces BCI pourraient permettre aux personnes souffrant de handicaps moteurs ou de troubles de la parole de communiquer efficacement par la pensée pure. Un moyen de communication qui pourrait être vital pour les personnes atteintes de maladies telles que la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou paralysie.
  2. Contrôle des prothèses et des membres robotisés: La technologie BCI pourrait être utilisée pour contrôler des prothèses robotiques ou membres artificiels, vous permettant de gérer ces prothèses par la pensée, de la même manière que vous contrôlez les membres naturels.
  3. Jeux et réalité virtuelle (VR): Utiliser la pensée comme moyen de contrôle pourrait transformer l’interaction avec les jeux vidéo et les environnements VR, offrant une expérience plus immersive et intuitive.
  4. Neurofeedback et bien-être mental: Ces technologies peuvent fournir un retour direct sur les processus de pensée. Ils pourront aider les gens à comprendre et à influencer leur état mental, par exemple dans la gestion du stress ou la pratique de la méditation.
  5. Communication pour les patients dans un état de conscience minimale: Les patients dans un état végétatif ou ayant de graves limitations de communication pourraient utiliser les BCI pour exprimer des pensées ou des besoins fondamentaux.
  6. Interfaces utilisateur avancées dans les environnements de travail: Les BCI pourraient être utilisés pour contrôler des ordinateurs et d’autres appareils directement par la pensée, améliorant ainsi l’efficacité et réduisant la charge physique.
  7. Recherche sur le cerveau: Cette technologie peut offrir de nouvelles perspectives sur les processus de pensée, aidant ainsi à mieux comprendre divers aspects cognitifs et troubles neurologiques.
  8. Formation et éducation: Utiliser les BCI pour suivre les pensées liées à la concentration et à l'engagement des élèves pourrait permettre d'adapter les techniques d'enseignement pour optimiser l'apprentissage.

Il y aurait un monde. Ce ne sont là que quelques exemples illustrant le potentiel de la pensée comme moyen d’interaction et de contrôle dans différents domaines.

Encore une réflexion (ça vaut la peine de le dire)

La technologie BCI de MindPortal constitue non seulement une percée dans le domaine de la neurotechnologie, mais change également la donne dans la façon dont nous interagissons avec les machines. Apportant une nouvelle dimension à l’interaction homme-machine, cette innovation promet non seulement de transformer le secteur technologique, mais également d’avoir un impact significatif sur plusieurs aspects de la vie quotidienne.

Avec son potentiel illimité, la communication « télépathique » avec l’intelligence artificielle pourrait devenir une réalité commune plus tôt qu’on ne le pense.

A la vitesse de la pensée.

Pour rendre compte des recherches, découvertes et inventions, contactez la rédaction !

Alberto Robiati et Gianluca Riccio guident les lecteurs à travers des scénarios du futur : les opportunités, les risques et les possibilités dont nous disposons pour créer un avenir possible.