Impact as a service : la startup qui rend les entreprises « bonnes » est italienne

Gianluca Riccio

Italie Suivant

Cents vise à intégrer les causes sociales et environnementales dans les activités commerciales : c'est la première plateforme à diffuser l'impact en tant que service.

Il y a une startup qui fait l'actualité dans le monde de la FinTech : elle s'appelle Cents et elle est entièrement italienne (de Pérouse, pour être précis). Sa mission ? Simple mais puissant : permettez aux entreprises d'intégrer facilement des objectifs sociaux et environnementaux dans leurs opérations quotidiennes. En résumé : l’impact en tant que service.

Avec un récent financement de 1.15 millions d'euros, Cents développe une plateforme qui permettra aux entreprises de se connecter avec plus de 50 organisations à but non lucratif, transformant chaque transaction numérique en une opportunité de faire le bien.

La montée d'une vision

Qu’entend-on par « impact en tant que service » ? En bref, comme mentionné, il s’agit de tirer parti de la technologie pour créer un impact positif, en unissant le monde financier à celui des initiatives sociales et environnementales. La startup, née en 2021, a adopté cette idée non seulement comme un mot à la mode, mais comme une stratégie concrète pour faciliter l'intégration de pratiques durables dans les activités de l'entreprise.

Le co-fondateur et CTO Claudio Cardinale souligne l'importance du projet d'un point de vue technique : développer toute la structure de la plateforme à partir de zéro, collecter des mégadonnées et les traiter via un moteur d'intelligence artificielle basé sur un modèle propriétaire d'apprentissage automatique. Pour faire quoi? Faire de chaque transaction un vecteur de changement social.

Riccardo Valobra, Alessio Mazzalupi, Claudio Cardinale : Cents.

50 ONG comme pont entre les entreprises et les causes sociales

La vision de Cents est basée sur la création d'un écosystème numérique où chaque transaction contribue à un monde meilleur. L'entreprise vise à connecter le monde commercial avec les organisations à but non lucratif, facilitant ainsi l'intégration des causes sociales et environnementales dans les transactions quotidiennes.

L'expansion du groupe d'ONG participant à la plateforme, parmi lesquelles Téléthon, Save the Children et Oxfam Italia, souligne l'importance de cette collaboration qui mène à un avenir dans lequel les entreprises ne sont pas seulement des centres de profit, mais aussi des agents de changement social.

Est-ce que cela aura un impact ?

Le capital levé auprès des investisseurs dans le cadre de ce dernier financement permettra à Cents d'élargir son équipe en embauchant de jeunes managers talentueux. La perspective pour les prochaines années est celle d'une croissance rapide, avec l'acquisition de partenaires stratégiques en Italie et l'objectif de positionner la plateforme comme un point de référence au niveau européen.

Y arrivera-t-il ? Un élément crucial du succès de Cents sera la transparence dans la transmission des informations sur les projets soutenus par le service. L'entreprise entend surmonter tout type de préjugé évaluatif, en permettant une adéquation de plus en plus précise entre les initiatives et les valeurs des donateurs.

Je l'espère, c'est un sujet important : à l'époque du greenwashing, du pinkwashing et de bien d'autres «washings» du turbocapitalisme, les Cents peuvent construire un monde dans lequel les transactions numériques ne sont pas seulement un échange de devises, mais aussi un acte de charité et de responsabilité. sociale. Cela signifie, il faut le dire, avoir un impact.

Pour rendre compte des recherches, découvertes et inventions, contactez la rédaction !

Futur proche et faits quotidiens

Alberto Robiati et Gianluca Riccio guident les lecteurs à travers des scénarios du futur : les opportunités, les risques et les possibilités dont nous disposons pour créer un avenir possible.

dernier